Suivez nous
Facebook
Twitter


POLITIQUE ÉDITORIALE

PARCE QU’IL EST TEMPS DE SE REINVENTER PAR LA FORCE DES ACTES ET DES ENGAGEMENTS

a_BAHN se réinvente et se spécialise dans les projets militants et engagés.  Jusque là nous avions construit notre filmographie sur des projets particulièrement artistiques et conceptuels. Désormais nous souhaitons nous placer sur la voie de l’engagement et de l’activisme. Des projets engagés sur le fond et activistes dans la forme. L’alliance de l‘univers traditionnel du cinéma (genre du documentaire ou de la fiction) avec celui des « nouveaux média » permettant d’engager réellement la société civile et d’impacter concrètement l’audience. Sur le modèle de ZERO IMPUNITY ou de INSIDE OUT, un unitaire engagé se verra donc toujours accompagné d’une expérience socialement impactante. Que cette expérience soit web, digitale, théâtrale etc …  notre objectif est dans tous les cas d’engager notre audience ; a_BAHN devenant ainsi une véritable force de frappe au service de projets militants.

Quelles armes, pour quelle lutte ? Chez a_BAHN, nous avons pris conscience que notre savoir-faire (audiovisuel multi-support) pouvait devenir une arme. Une arme médiatique. Une arme qui nous donne les moyens de partager avec le grand public et de lui donner à matière à découvrir et à agir. Nos savoirs et nos compétences nous permettent de défendre des idées, donner la parole à ceux qui s’engagent. Inspirer. Mobiliser. Inciter à l’action. Initier.

Le métier de la production de films est un métier complexe. Nous disposons d’un outil puissant entre les mains : celui de produire le savoir et la connaissance, celui de rendre accessible l’art et la culture, la connaissance et l’intelligence. Celui d’informer également. Ce pouvoir amène des responsabilités. Mais combien d’entre nous questionnent cette responsabilité ? Ai-je le droit de mettre sur le marché aux yeux de tous des films qui nivellent vers le bas les acquis culturels de notre société… vers toujours plus de désinformation, de simplification des discours, de sujets insipides qui nous empêchent de réfléchir ? Suis-je obligé de suivre les desiderata des chaines de TV, des diffuseurs et faire des formats courts et comiques pour répondre aux exigences des grilles de nos diffuseurs symbole d’une société malade du zapping ? Tout cela pour la simple volonté de capitaliser ou de répondre à des modes de consommation dont nous ne savons pas si ils vont dans le sens d’un bénéfice pour l’humain ?

Les producteurs a_BAHN basés dans chacune de nos entités à Luxemburg, Paris ou Berlin ont tous pris conscience qu’il était temps de changer. Parce qu’il est important de donner du sens à ce que l’on fait, nous avons longtemps réfléchis à notre métier, nos missions, nos valeurs, nos envies, nos engagements. Cela en tant que personnes mais également en tant qu’entité. Après plusieurs années de production au sein de l’industrie, nous comprenons que plusieurs voies sont possibles et que chacune d’elles sont liées à ce que nous attendons de la société civile.

PARCE QU’IL EST TEMPS DE SE REINVENTER PAR LA FORCE DE L’EXEMPLE

Si nous nous attachons désormais à produire des contenus engagés et activistes, il nous faut également adapter le modèle économique et le modèle social de notre société de production. Parce qu’il est temps de vivre avec sincérité. Parce qu’il est temps de nous mettre réellement en danger. Parce qu’il est temps de passer de l’abstraction à la réalité. Parce qu’il est temps de ne plus en sortir indemne.  Parce qu’il est arrivé le temps de l’engagement.

Depuis tout petit, chaque jour est le même pour nous tous, des journées orchestrées par nos addictions fruits d’un système capitaliste qui se construit à partir d’elles, et chaque créneau horaire qui habille notre temps se répète encore et toujours, indubitablement. Indubitablement et sans aucune forme de contestation on nous a appris qu’il fallait dormir la nuit et travailler le jour, qu’il fallait dormir et qu’il fallait travailler. Sans contestation on nous a dit d’acheter et de vendre, on nous a juré que remettre en cause l’idée de profit était antiéconomique. Sans contestation on nous a demandé de croire. On nous a demandé d’être utile. Utile ? Et puis d’être productif. Productif ?  Petit on nous demandait d’être les premiers partout et de vaincre nos camarades. Vaincre. On nous donnait alors des bons points. Tout petit on nous a affirmé que le seul besoin fondamental à satisfaire était nous-même. Que nous le méritions.  Alors on nous a demandé d’acheter. Beaucoup. Souvent.  On nous a demandé de gagner notre vie … Gagner notre vie ? Et nous l’avons fait. Nous avons fait tout ce qu’on nous a demandé de faire. Mais en définitive c’est toujours et seulement le silence qui nous anime, c’est l’ennui qui nous porte. Nous pensons nous mouvoir libres et indéterminés mais au fond de nous-mêmes nous essayons simplement d’oublier.  Evidemment, nous pourrions encore beaucoup parler, en combinant son et silence ; nous parviendrions à réciter notre partition. En combinant les fréquences nous saurions comment danser et donner le rythme à nos vies qui s’envolent. En parlant nous pourrions faire illusion, nous pourrions nous laisser faire et nous laisser prendre, nous pourrions nous laisser nous détacher sans que cela nous affecte réellement, Mais nous nous taisons dans le silence et l’ennui.

Chez a_BAHN nous avons décidé qu’il était temps de ne plus se taire.

Désormais, notre objectif est simple, montrer qu’un autre modèle est possible. Un modèle économique et social qui dépasse les notions obsolètes de profit, de compétition, de performance, de méritocratie … Un modèle qui lutte contre l’abrutissement généralisé et méprise la simplicité, un modèle qui repose sur la sobriété et la lenteur, sur la décroissance et l’insignifiance, sur la banalité, la tiédeur, l’inutilité même parfois, ou encore la paresse.

A travers ces actes et piliers nous souhaitons apporter à la collectivité une couleur différente et montrer les bienfaits de la coopération par la diversité. Un changement de soi à travers un changement de paradigme. Une transformation individuelle pour contribuer à changer le monde.

En changeant les paradigmes de notre petite entreprise pour la force de l’exemple. En changeant le travail d’une vie, nous nous réinventons. A travers ce geste fort a_BAHN souhaite bouger les lignes. Ces petites lignes qui nous entourent, ces petites lignes qui à l’échelle de chacun n’en sont pas, n’en sont plus.

« Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de convaincre, c’est la seule » disait Gandhi.  Car au final nous ne sommes pas obligés d’accepter le monde tel qu’il est. Et c’est parce que ne l’acceptons pas que nous avons décidé de réinventer le nôtre.

CONCRETEMENT, COMMENT CELA VA-T-IL SE MATÉRIALISER?

Un intérêt mutuel au profit de l’intérêt général.
Actuellement nous développons notre modèle d’entreprise autour de plusieurs piliers :
Loading...